March 19, 2018

March 15, 2018

March 12, 2018

March 11, 2018

March 9, 2018

Please reload

Posts Recentes

Sarah Humbert promotion 2016-2018

August 31, 2018

1/1
Please reload

Posts Em Destaque

Binti Mahamoudou

March 11, 2018

J’ai effectué mes deux stages de Master dans des pays différents en Amérique Latine.

 

Mon premier a été réalisé en République Dominicaine dans le secteur bancaire. Ce stage n’a pas été très significatif pour moi car étant très passionnée par l’import-export, il ne correspondait pas exactement à mes attentes.

 

Mon stage de deuxième année a été réalisé au Brésil. J’ai travaillé dans une entreprise 100% brésilienne dans l’état de Rio Grande do Sul (ville de Porto Alegre) en tant qu’assistante import-export.

Le Brésil fut pour moi une véritable découverte. J’ai énormément appris sur la culture du pays. Mon stage m’a largement permis de m’améliorer en portugais. L’entreprise avec laquelle j’ai travaillé cherchait une personne qui parlait couramment l’espagnol et l’anglais pour l’aider à se développer sur les marchés de l’Amérique du Sud, Centrale ainsi que les Caraïbes et l’Afrique. Le stage correspondait en conséquence exactement à ce que j’attendais. Je suis rentrée en France après le stage même si je voulais rester pour continuer avec l’entreprise. Elle n’avait pas les moyens de me faire un VISA Travail car trop coûteux au Brésil. Cependant, j’en garde un très bon souvenir puisque le stage en lui-même m’a énormément aidé à définir mes projets professionnels par la suite. J’ai eu un gros coup de cœur pour le Brésil. J’y suis retournée deux fois depuis la fin du master. J’ai même gardé contact avec mon ancien responsable de stage.

 

D’ailleurs aujourd’hui-même, je continue dans l’import-export. Je travaille en CDI  actuellement en tant que Responsable Coordination Export à côté de la Défense dans une entreprise qui fabrique et commercialise des batteries pour le secteur automobile (Moto et Auto). Le travail me plaît énormément dans la mesure où je suis en relation quotidienne avec des clients du monde entier. L’avantage d’avoir étudié le master (plus précisément les échanges internationaux) c’est que l’on ne se donne pas de limites dans nos futurs métiers.  Nous sommes amenés à travailler avec des clients étrangers venant d’un peu partout, mais également à communiquer dans les langues étrangères (pour ma part anglais, espagnol et portugais).

 

Si je devais aujourd’hui donner des conseils aux futurs diplômés du master, c’est par la définition d’un seul mot « passion ». Il faut être passionné par ce que l’on étudie, la découverte, l’immersion, le voyage, les langues car le master est la définition de tous ces mots. Le master est également une véritable expérience qui nous accompagne tout au long de notre vie professionnelle voire même personnelle.

 

Please reload

Siga